MyPension 2.0., un site web encore plus moderne pour évaluer le montant de votre pension

21/11/17 à 13:54 - Mise à jour à 13:50

Ce matin, le ministre des Pensions Daniel Bacquelaine a présenté la nouvelle version de mypension.be, le site web qui répond aux deux questions les plus courantes concernant votre pension, à savoir " Quand ? " et " Comment ? ".

MyPension 2.0., un site web encore plus moderne pour évaluer le montant de votre pension

Daniel Bacquelaine, ministre des Pensions © belgaimage

Que vous ayez 70, 50 ou même 30 ans, que vous ayez une carrière de fonctionnaire, de salarié ou d'indépendant, vous pouvez vous connecter à www.mypension.be. Il suffit d'avoir un lecteur de carte d'identité et le code pin de votre carte d'identité pour vous connecter à cette banque de données reprenant tout ce qui est nécessaire pour obtenir, à l'heure d'aujourd'hui, une estimation du montant futur ou actuel de votre pension. Depuis son lancement début 2016, mypension.be a indiqué la date de départ à la pension à 1.124.237 Belges dont plus de 880.000 avaient plus de 45 ans. 1.412.277 visiteurs uniques ont visité leur dossier de pension en ligne, dont 55 % étaient des hommes.

A partir d'aujourd'hui, les salariés, les indépendants et les fonctionnaires peuvent consulter le montant estimé de la pension légale (1er pilier). En outre, les salariés et indépendants qui constituent une pension complémentaire (2ème pilier) peuvent aussi consulter sur mypension.be le montant qu'ils ont déjà constitué et à combien celui-ci s'élèvera plus tard.

Partager

Mypension.be est le petit GPS de la pension.

Daniel Bacquelaine

Pour le Ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine, "cet instrument est le petit GPS de la pension". Il vous permet d'évaluer le montant de votre pension, mais aussi de simuler différents scenarii envisageables avec les conséquences sur la pension que les différentes pistes professionnelles pourraient impliquer. Quel sera le montant de la pension si je deviens indépendant ? Si je change de travail ? Si je passe à temps partiel ? En fonction des données et des calculs fournis par mypension.be, les Belges pourront décider en connaissance d'arrêter de travailler plus tôt que l'âge légal ou, au contraire, de continuer de travailler après la pension. Daniel Bacquelaine estime qu' "on entre dans une logique de citoyen responsable qui choisit et assume ses choix en fonction des informations fournies par mypension. Le citoyen pourrait aussi décider d'épargner davantage dans le cadre du 3ème pilier ou de renforcer le 2ème pilier".

"Le site informatique, il faut le reconnaître, est un site à la pointe", déclare fièrement le Ministre des pensions mais il regrette cependant que cet outil ne soit pas en mesure aujourd'hui de renseigner tout le monde à cause de "la Fédération Wallonie-Bruxelles (qui) n'a encodé, aujourd'hui, que 31,5% des dossiers des enseignants." Si, cependant, vous constatiez une erreur dans vos données de carrières reprises, il est possible de le signaler via le site.

Mypension, fiable ?

Le site donne une estimation de montant en se basant sur les données actuelles, mais le site dépend de plusieurs facteurs qui peuvent évoluer : la méthode de calcul du montant, l'évolution de votre carrière et des traitements que vous recevrez, des hypothèses de changement de carrière et de la législation. A 50 ans, rien n'est sûr qu'en 2035, le montant annoncé aujourd'hui sur mypension corresponde à la réalité dans 17 ans.

Mypension, depuis votre smartphone

Mypension.be est le fruit d'une collaboration entre le Service fédéral des Pensions (SFP), l'INASTI (l'Institut National pour Travailleurs Indépendants) et Sigedis (l'ASBL Données Individuelles Sociales). Le site a profité de son relifting pour s'adapter à l'e-government mobile : il est dorénavant accessible à partir d'un smartphone, ce qui n'est pas le cas de myCarreer.be qui reprend toutes les données sur votre carrière.

Nos partenaires