Limitation des réductions d'impôt

14/11/12 à 15:31 - Mise à jour à 15:31

Notre gouvernement fédéral est toujours en pleine discussion sur le budget. Augmenter la TVA ? Taxer davantage l'épargne ? Mais n'oublions pas que sont déjà entrées en vigueur certaines mesures qui limitent les réductions d'impôt. Autrement dit, qui augmentent l'impôt !

Le fisc pratique deux techniques pour adoucir la pilule fiscale : La déduction fiscale et la réduction d'impôt. En cas de déduction fiscale, un montant est soustrait des revenus imposables. Si vous déclarez 1.000 euros et que vous avez droit à une déduction fiscale, vous ne serez finalement imposé que sur 900 euros. Etant donné la progressivité de l'impôt, vous auriez payé l'impôt sur ces 100 euros au tarif le plus élevé. Il n'en va pas de même pour une réduction d'impôt. L'impôt est d'abord calculé sur les 1.000 euros que vous avez déclaré, puis le montant de la réduction est soustrait de l'impôt dû. En 2012, certaines de ces réductions d'impôt ont été écrémées.

La réduction d'impôt pour l'épargne pension

En 2012, l'avantage fiscal lié à l'épargne pension a été limité à 30% alors que, jusqu'en décembre 2011, il oscillait entre 30% et 40% en fonction de la hauteur des revenus. La perte d'une partie de cet avantage fiscal sera surtout ressentie par les jeunes qui débutent une épargne pension. Les 50+ souffriront moins de la limitation de l'avantage fiscal sur l'ensemble de leur épargne pension, mais il faut quand même en tenir compte.

La réduction fiscale pour l'assurance groupe

La réduction fiscale pour les primes versées dans le cadre d'une assurance groupe est, comme pour l'épargne pension, limité à 30% pour tous.

La réduction fiscale pour l'assurance vie

Si vous avez la possibilité de déduire les primes de votre assurance vie individuelle (vous avez suffisamment d'espace de déduction fiscale), votre avantage est, ici encore, limité à 30%.

Plus les centimes additionnels communaux !

Il faut, chaque fois, tenir compte aussi de l'impôt communal. Ainsi, un taux impôt fédéral de 50% augmenté de 7% de centimes additionnels communaux donne un impôt final de 50% x 1,07 = 53,5% !

Nos partenaires