Les retraités belges satisfaits de leur nouvelle vie

10/11/14 à 15:01 - Mise à jour à 15:01

Pour les uns, le passage à la retraite est vécu comme un choc ou une crise. Pour les autres, il est associée au bien-être, tandis que certains semblent en souffrir. Enéo a sondé près de 2500 (pré)pensionnés vivant en Belgique francophone. Il apparaît que plus de 90% d'entre eux sont satisfaits.

Les retraités belges satisfaits de leur nouvelle vie

Enéo, mouvement social des aînés de la Mutualité Chrétienne, a interrogé 2496 retraités belges francophones, âgés entre 50 et 99 ans, avec une moyenne d'âge de 69,6 ans. Plus de 9 retraités sur 10 se disent plutôt satisfaits, voire très satisfaits de leur retraite. Ils ont d'ailleurs tendance à penser que leur vie s'est améliorée depuis leur départ à la retraite ! Les facettes qui sont considérées comme les plus satisfaisantes sont la vie sociale et la vie de couple, tandis que la santé et les ressources financières sont jugées plus problématiques. Ainsi, plus de 4 retraités sur 10 estiment que leur situation financière s'est dégradée avec la retraite. En outre, 7,5% des pensionnés exercent une activité rémunérée, mais seulement un tiers d'entre eux le fait pour des raisons financières.

Retraité et liberté

Pour les sondés, ce qui rend une retraite heureuse, c'est avant tout la liberté de se consacrer à ses propres centres d'intérêt et de mieux contrôler sa vie, la possibilité d'être plus décontracté et le fait de pouvoir passer plus de temps avec sa famille, ses amis.
Il apparaît en revanche que près de 20% des pensionnés vivent difficilement les premiers mois de leur retraite. Si plus de quatre nouveaux retraités sur cinq passent le cap en douceur, près d'un sur cinq avoue avoir été confronté à des difficultés. Le facteur qui influence le plus ces premiers mois semble tenir à la préparation. Les retraités qui se sentaient préparés sont ceux qui ont aussi mieux vécu la transition. Cette période précédant la pension revêt donc une importance non négligeable. Ceux qui avaient des loisirs en plus de leur vie professionnelle et familiale ont aussi tendance à mieux occuper leur retraite. Parmi ces activités, citons celles pratiquées entre amis, avec la famille ou encore, les activités physiques.

Retraite choisie, retraite heureuse

Selon le sondage d'Enéo, les raisons qui poussent à prendre sa retraite sont nombreuses: se consacrer davantage à ses activités, avoir atteint l'âge légal de la pension, pouvoir se le permettre, passer plus de temps en famille ou encore vouloir laisser la place aux jeunes. Le stress au travail, une mauvaise santé pour soi ou son conjoint, des contacts pénibles avec les collègues, la pénibilité physique du travail, un licenciement sont autant d'autres raisons qui ont amené les sondés à mettre un terme à leur vie professionnelle. Quoiqu'il en soit, les circonstances dans lesquelles la retraite est prise ne sont pas anodines. Une retraite choisie est toujours préférable à une retraite forcée ou résultant d'une pression de la part de l'employeur, car le choix permet de se préparer et d'avoir de vrais projets. L'étude montre d'ailleurs que les personnes qui ont pu s'y préparer - en réfléchissant, en discutant ou encore en suivant un cycle de séminaires - sont plus épanouies à la retraite.

60 ans, le bel âge du retraité

En général, les répondants ont pris leur retraite vers 60 ans en moyenne. Cet âge est perçu comme un idéal. Néanmoins, plus de 85% des retraités sont partis plus tard que cet âge idéal. L'étude indique par ailleurs que les personnes qui partent plus tard à la retraite ont tendance à être moins satisfaites de celle-ci. Le contrôle dont dispose une personne sur son passage à la retraite - décision volontaire ou forcée, moment, modalités du départ - est lié à sa satisfaction à la retraite.

Enjoy!

Les retraités interrogés conseillent enfin à leurs futurs congénères de rester actifs en pratiquant des activités physiques, intellectuelles et sociales. Ces activités devraient d'ailleurs être anticipées avant le passage à la retraite afin de ne pas se retrouver sans occupation du jour au lendemain. Un autre conseil très fréquent est de garder des contacts sociaux, car ceux-ci ont tendance à diminuer avec l'arrêt du travail. Ils insistent également beaucoup sur l'importance de la préparation de sa retraite, notamment au niveau financier. Ils conseillent aussi de ne pas perdre trop rapidement la liberté tout juste retrouvée. Mais le conseil le plus massif est sans conteste de profiter de sa retraite!

Nos partenaires