Les nouvelles primes énergie et logement arrivent en Wallonie

16/02/15 à 11:10 - Mise à jour à 11:10

Les nouvelles primes à l'énergie et au logement misent sur la simplification, sont plus sociales et encouragent les travaux les plus essentiels. Elles entreront en vigueur le 1er avril 2015.

Les nouvelles primes énergie et logement arrivent en Wallonie

Les primes Logement et Energie avaient été suspendues depuis le 1er janvier 2015 dans l'attente d'une réforme. C'est chose faite. Le ministre du Logement et de l'Energie, Paul Furlan, a annoncé ses nouvelles primes : elles se distinguent tout d'abord par leur importante réduction numérique (de plus de 60, elles ne sont plus que 9 !) et leur simplification administrative (un seul formulaire, une seule prime pour une série de travaux).

Deux catégories

Attribuées uniquement pour les bâtiments de plus de 20 ans, les nouvelles primes se répartissent en deux grandes catégories:

- les primes à l'énergie : isolation du toit, des murs et des planchers, chaudière au gaz naturel à condensation, pompes à chaleur, chaudière biomasse, chauffe-eau solaire, audit énergétique

- les primes à la rénovation : toiture, salubrité des murs et des sols (notamment radon et mérule), coffret électrique ou menuiseries extérieures.

Bon à savoir : l'obligation d'un audit énergétique est supprimée et la performance énergétique du chauffage comptera plus que le système choisi.

Quelles primes pour quels revenus ?

Les anciennes primes s'étaient multipliées et compliquées au fil des ans au point de transformer leur obtention en véritable parcours du combattant. Résultat : ce n'étaient pas nécessairement les personnes qui en auraient eu le plus besoin qui obtenaient les primes.

Les nouvelles primes seront inversément proportionnelles à la hauteur des revenus du ménage. Autrement dit, elles seront d'autant plus importantes que les revenus du ménage sont peu élevés. Et ce par l'application d'un coefficient multiplicateur afin de favoriser les plus bas revenus:

- moins de 21.900 ? : prime x 3

- de 21.901 ? à 31.100 ? : prime x 2

- de 31.101 ? à 41.100 ? : prime x 1,5

- de 41.101 ? à 93.000 ? : prime x 1.

Pour prendre en compte la taille des ménages, le revenu net imposable considéré sera réduit de 5.000 ? par enfant à charge (au lieu de 2.500 ?).

Bon à savoir: il sera toujours possible de combiner les primes avec un prêt à taux zéro ou réduit (Ecopack, Renopack, Accespack), plus compatible avec les nouvelles normes comptables (SEC) imposées par l'Europe.

Plus d'infos sur : http://energie.wallonie.be

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos