Les femmes surtout devront travailler plus longtemps

20/10/14 à 14:11 - Mise à jour à 14:11

L'âge et la carrière nécessaires pour pouvoir prendre une pension anticipée se font de plus en plus longs. Les femmes, plus que les hommes, devront travailler jusque 67 ans.

 Les femmes surtout devront travailler plus longtemps

Comment le spécialiste des pensions Kim De Witte (KUL) est-il parvenu à une telle conclusion ?

Âge légal contre âge réel

La semaine dernière, toute la presse a relayé la nouvelle : l'âge légal de la pension passera de 65 à 67 ans (66 ans en 2025 et 67 ans en 2030).

Il en va autrement pour la pension anticipée. La différence entre pension anticipée (avant 65/66/67 ans) et pension légale tient au fait que pour pouvoir prendre la première, il faut répondre à des conditions d'âge et de carrière ; pour la seconde, non.

- Dès qu'on atteint l'âge légal de la pension, on peut être d'office pensionné (sauf si on postpose sa pension). Il n'est pas tenu compte du nombre d'années de travail, mais de l'âge uniquement. Bien entendu, si on a peu travaillé, le montant de la pension s'en ressentira, mais on peut de toute façon arrêter à 65 ans.

- Pour pouvoir prendre une pension anticipée, il faut répondre à des conditions qui vont se durcissant jusque 2016 :

- en 2014 : 61 ans et 39 ans de carrière

- en 2015 : 61,5 ans et 40 ans de carrière

- à partir de 2016 : 62 ans et 40 ans de carrière.

À partir de 2017, les conditions d'âge et de carrière seront encore revues progressivement à la hausse selon les termes du nouvel accord gouvernemental. En 2019, il faudra compter 63 ans et 42 ans de carrière.

Plus difficile pour les femmes

Les femmes atteindront plus difficilement les 42 ans de carrière nécessaires pour pouvoir prendre une pension anticipée. Elles ont - plus que les hommes - des carrières incomplètes. Les " trous " dans leur carrière s'expliquent que souvent, elles n'ont pas travaillé pendant quelques années pour élever leurs enfants.

Les femmes travaillent aussi plus souvent que les hommes à temps partiel. Ce qui aura des conséquences sur le montant de leur pension, mais pas sur le nombre d'années de leur carrière. En effet, toute année prestée au moins à 1/3 temps d'un horaire complet est prise en compte comme année de carrière pour la pension.

Nos partenaires