Les Belges aiment les secondes résidences à l'étranger

08/04/15 à 10:01 - Mise à jour à 10:01

Vous faites peut-être partie des 380.000 Belges qui, en 2014, étaient propriétaires d'une seconde résidence. Ce chiffre représente un record historique ! Cette croissance provient uniquement des secondes habitations situées à l'étranger.

Cet engouement est dû aux bas taux d'intérêt des comptes d'épargne et des prêts hypothécaires. La France reste le lieu préféré des Belges pour acquérir un second bien immobilier (de 50.000 à 55.000 maisons secondaires). Mais l'augmentation est due principalement à l'Espagne où le nombre a doublé entre 2000 et 2012, passant de 15.000 à 30.000. Le climat chaud joue un rôle indéniable dans le choix du pays, mais les prix constituent également un facteur important. En effet, pour 75.000 euros, il est déjà possible d'acquérir un appartement avec deux chambres en Espagne. Attention toutefois : les prix augmentent en moyenne de 1,5% par an, voire jusqu'à 10% à la côte.

Investissement pour l'avenir

Nombreux sont les Belges qui considèrent leur seconde résidence à l'étranger comme un investissement pour l'avenir. Le fait de pouvoir se rendre à l'étranger quand bon leur semble reste un atout, mais cette habitation doit avant tout rapporter de l'argent à terme. Ils se rendent compte que l'argent qui dort sur des comptes d'épargne offre un rendement quasi nul, tandis que la valeur de l'immobilier continue à croître.

Nos partenaires