Légitime défense: jusqu'où peut-on aller ?

03/10/16 à 10:29 - Mise à jour à 10:29

Comment réagir en cas d'agression ? Quelles sont les limites du droit à la légitime défense ? A-t-on le droit de posséder certains moyens de défense et d'en faire usage ?

Le code pénal belge interdit de blesser ou de tuer quelqu'un. Seule la légitime défense peut justifier ces actes. Celle-ci est admise en cas de "nécessité immédiate", lorsqu'on attaque, blesse ou tue un assaillant dans le but de se protéger soi-même, ou une tierce personne. Mais il doit s'agir d'une réaction à une agression violente contre une ou des personnes. La protection des biens ne tombe donc pas sous le coup de la légitime défense ! On doit également ne disposer d'aucun autre moyen de protection. Et la défense doit rester proportionnée à l'agression. La loi évoque aussi "la présomption de légitime défense ", par exemple lors d'une violation nocturne du domicile avec menace d'atteinte contre des personnes, ou lors d'un vol avec violence. Si une telle situation provoque mort ou blessures, le juge peut accepter la légitime défense, en fonction des circonstances spécifiques.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires