La vente de biens à proximité de lignes à haute tension de plus en plus difficile

13/09/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

La vente de maisons ou de terrains à bâtir situés à proximité de lignes à haute tension est de plus en plus difficile, d'après 80% des agents immobiliers interrogés dans le cadre d'une enquête menée par l'Institut professionnel des agents immobiliers (IPI).

La vente de biens à proximité de lignes à haute tension de plus en plus difficile

Bien que rien n'ait été prouvé scientifiquement en termes de risques pour la santé, de nombreux biens et terrains ont vu leur valeur diminuer de 15 à 30% depuis l'arrivée à leur proximité de lignes à haute tension, explique l'IPI.

Parmi les agents immobiliers qui ont participé à l'enquête, 79% ont répondu sans hésiter que malgré leur expertise, il est devenu plus difficile de vendre des bâtiments et des terrains situés près de lignes à haute tension.

Les dévaluations de 15 à 30% de la valeur des biens n'ont pour 58% des agents interrogés rien d'exceptionnel. Par ailleurs, 2,5% des agents immobiliers estiment même cette perte à 50%.

Les agents immobiliers demandent désormais, via l'IPI, qu'une réglementation claire concernant les habitations situées à proximité de lignes à haute tension soit établie par les autorités compétentes.

"Sans cela, les propriétaires sont doublement victimes: non seulement ils sont dans le doute concernant un éventuel risque pour leur santé, mais en plus leurs biens sont dévalués sur aucune base scientifique certaine et sans aucune indemnité", a indiqué le vice-président de l'IPI, Hugues de Bellefroid.

Nos partenaires