La crise et la météo dopent le nombre de plaintes reçues par le médiateur des assurances

27/04/12 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

L'Ombudsman des assurances a reçu 4.096 plaintes écrites en 2011, en hausse de 8 pc par rapport à l'année précédente. Cette progression est liée à la crise économique et aux conditions climatiques exceptionnelles, a expliqué la médiatrice Josette Van Elderen lors de la présentation de son rapport annuel.

Dans près de la moitié des cas, ses services ont pu trouver une solution favorable aux consommateurs, a-t-elle ajouté.

"L'an passé, le nombre de plaintes a été influencé par les tempêtes, les inondations et les chutes de neige", a précisé Josette Van Elderen. "Les compagnies d'assurance ont donc traité davantage de sinistres, ce qui a fait augmenter le nombre de différends."

Par ailleurs, la crise économique a poussé ces mêmes compagnies à prendre des mesures afin de compenser leurs pertes. "Lors des sinistres se trouvant dans la zone grise, les conditions générales sont devenues plus strictes", a poursuivi l'ombudsman.

Selon cette dernière, la majorité des plaintes reçues concernent les assurances auto, leur nombre ayant bondi de 16 pc en 2011 par rapport à 2010 pour atteindre 879 plaintes. Le nombre de dossiers liés aux assurances incendie a lui aussi sensiblement progressé pour atteindre 767 plaintes (+25 pc).

Par contre, le nombre de plaintes relatives aux assurances vie et soins de santé a chuté de respectivement 4 et 15 pc, a encore souligné Josette Van Elderen.

Nos partenaires