Guy Legrand
Chronique

02/05/17 à 11:18 - Mise à jour à 11:19

Faire fructifier son patrimoine: patience et longueur de temps...

Faire fructifier son patrimoine de manière appréciable, que ce soit via la Bourse ou en faisant des choix éclairés parmi les produits bancaires, c'est d'abord y consacrer pas mal de temps pour se documenter.

Presque ! J'ai presque trié toutes les archives ramenées du bureau, fruit de plusieurs décennies d'accumulation chez Cash. Et je tombe sur une lettre fort ancienne, conservée en raison de sa touchante naïveté. " J'ai pour objectif de me constituer un patrimoine appréciable. Seulement, je débute avec zéro franc, pas de travail et pas d'indemnités de chômage. Quels conseils me donnez-vous et ai-je une chance d'y arriver ?", nous demandait une dame. Elle précisait par ailleurs qu'elle achetait le magazine " dans le but de me familiariser avec le milieu boursier ".

Cette aimable personne ne partait pas totalement de zéro dans la vie : sa courte missive était bien écrite, sans fautes d'orthographe, et sa volonté d'apprendre en lisant un magazine spécialisé témoignait d'une bonne instruction. Rien à voir, toutefois, avec la capacité de devenir riche. De toute manière, ce courrier reposait largement sur un malentendu. Non, il n'y a pas de "truc" pour entrer dans le club des multimillionnaires. Pas plus que pour devenir sportif de haut niveau, pianiste réputé ou encore, osons l'écrire, politicien en vue. Il faut d'abord avoir des dispositions et être passionné. Mais ce n'est pas tout. Qu'ils soient franchement sympas ou parfaitement détestables, tous ces gens (ou presque...) sont d'abord des bourreaux de travail. Même si le public pense parfois le contraire et que certains d'entre eux se plaisent à jouer les dilettantes devant les caméras.

Partager

Faire fructifier son patrimoine, c'est d'abord se documenter longuement.

Faire fructifier son patrimoine de manière appréciable, que ce soit via la Bourse ou en faisant des choix éclairés parmi les produits bancaires, c'est d'abord y consacrer pas mal de temps pour se documenter. Comme pour constituer une collection ou préparer un voyage sortant de l'ordinaire. Heureusement, c'est aujourd'hui beaucoup plus facile qu'avant. A preuve. Voici quelques années, ma femme et moi passions quelques jours dans un charmant B&B perdu au fin fond des Cévennes. Les hôtes n'étaient pas des hippies partis là-bas pour garder des moutons, mais des cadres expatriés ayant choisi de changer de vie. Je fus quand même surpris d'apprendre que Monsieur était un investisseur actif qui, en fin de soirée, filait regarder la clôture de Wall Street sur son ordinateur ! Il s'y replongeait le matin, à l'ouverture des marchés européens. Merci internet ! Car tel est bien l'allié de tous les mordus, que ce soit pour suivre la Bourse en direct ou pour entrer en contact avec ceux qui partagent votre passion, partout dans le monde. Facile, donc ! A une condition quand même : être prêt à y passer des soirées entières, quand d'autres regardent leur feuilleton favori. Patience et longueur de temps, écrivait Jean de La Fontaine...

En savoir plus sur:

Nos partenaires