Épargne pension ou à long terme ?

26/06/18 à 10:05 - Mise à jour à 10:05

Source: Plusmagazine

Les pensions complémentaires permettent de maintenir un niveau de vie quand la retraite arrive. Mais il existe des différences de taille entre l'épargne-pension et l'épargne à long terme.

Épargne pension ou à long terme ?

© iStock

Epargne pension

Chaque travailleur peut y souscrire, peu importe ses revenus. Cette épargne-pension se distingue par son volet fiscal. Il y a deux possibilités : chaque contribuable qui s'assure une pension complémentaire peut intégrer jusqu'à 960 € de prime maximale en 2018 avec un avantage fiscal de 30% (ancien régime) ou 1.230 € avec un avantage fiscal de 25% (nouveau régime).

Cet investissement dans une épargne-pension peut se faire de deux manières.

- Première manière : dans un fonds d'épargne pension. L'épargnant va investir dans des fonds de placement, c'est-à-dire qu'il va posséder des actions et des obligations. Le rendement n'est pas garanti et le capital investi n'est pas protégé. Schématiquement, l'épargnant pourra choisir un fonds conservateur, défensif ou dynamique (ex. 70% d'actions). C'est le fonds dynamique qui amène généralement (mais pas toujours) le meilleur rendement sur le long terme, même si le risque est plus élevé. Il est possible d'investir dans des fonds dynamiques et de se rebattre vers des produits financiers plus défensifs pour assurer ses arrières.

- Deuxième manière : dans un produit d'assurance branche 21. Ce produit d'assurance-épargne procure la sécurité de l'investissement au moyen d'un taux garanti majoré d'une participation bénéficiaire non garantie. Ce type d'épargne pension est donc un produit défensif, mais moins rémunérateur sur la durée. L'investisseur touchera son argent à l'âge de la retraite

Que ce soit pour le fonds d'épargne ou la branche 21, l'Etat perçoit une taxe anticipative au 60ème anniversaire de l'assuré ou lors du 10ème anniversaire du contrat s'il a été souscrit à partir de 55 ans. Ce "prélèvement libératoire", la taxe quoi, s'élève à 8 %.

Epargne à long terme

Pour le volet fiscal, le montant déductible est de 2310 € maximum absolu pour une épargne à long terme. Le produit est de la branche 21. Le taux est garanti, par ex. 0,75%. Maximum absolu ? Oui, car le montant déductible dépend des revenus imposables du contribuable. Donc, il varie. La déduction fiscale est de 30%. Mais attention, la déductibilité de l'épargne à long terme entre en concurrence avec d'autres avantages de la corbeille fiscale. Ces derniers concernent le crédit hypothécaire et ses primes pour l'assurance solde restant dû. En clair ? Les intérêts et les remboursements de capital d'un crédit hypothécaire suffisent le plus souvent à atteindre le montant déductible de 2310 €. Les avantages fiscaux de l'épargne à long terme seront surtout intéressants lorsque vous aurez fini de rembourser votre crédit hypothécaire.

Le contrat d'une épargne à long terme doit débuter avant votre 65e anniversaire. En clair on peut commencer un contrat d'épargne long terme pour autant qu'il y ait de l'espace fiscal disponible pour la déduction. Sa durée est de minimum 10 ans. Enfin, parlons de la taxation sur l'épargne à long terme. Le souscripteur va payer impôt unique de 10 %.

Cumuler ? Ouiiiiiii !

Il est important de souligner que l'épargne-pension et l'épargne à long terme sont totalement cumulables. De quoi combiner les avantages fiscaux des deux formules tout en augmentant son capital-pension.

En savoir plus sur:

Nos partenaires