Des produits financiers sous label

09/07/14 à 16:25 - Mise à jour à 16:25

À partir du 12 juin 2015, les produits financiers proposés aux clients de détail en Belgique seront dotés d'un label de risque standardisé.

Des produits financiers sous label

© BELGA

La loi établit une distinction entre clients professionnels et clients " retail ". L'investisseur particulier fait partie de la catégorie des clients retail. Et il n'est pas forcément facile pour lui de (bien) choisir dans la pléiade des produits financiers existant sur le marché.

Un profil d'investisseur

Un premier outil pour affiner votre choix consiste à définir votre profil d'investisseur. C'est-à-dire de déterminer quel risque vous êtes prêt à prendre dans vos investissements et quel rendement vous en attendez. Le profil d'investisseur se décline essentiellement en :

- investisseur défensif : il fuit le risque et cherche avant tout à investir dans des produits sûrs, de préférence à rendement fixe ou du moins prévisible. Pour lui, il est très important que son capital soit protégé à 100% et s'il se risque sur les terrains des actions, ce sera dans des actions sûres ou par le biais de fonds d'actions

- investisseur neutre : il est prêt à investir dans des actions mais avec prudence. Il recherche un équilibre entre des produits sûrs à intérêt fixe (pour la sécurité) et des actions (pour un rendement plus intéressant)

- investisseur dynamique : il vise avant tout le rendement, il a du temps devant lui et accepte de prendre des risques dans ses investissements. Son portefeuille est majoritairement composé d'actions.

Pour mieux assurer la protection de l'investisseur particulier, la Markets in Financial Instruments Directive (MiFID) impose aux banques et autres institutions financières d'établir un profil d'investisseur pour chacun de leurs clients. Très souvent, vous trouverez d'ailleurs sur leur site un questionnaire qui vous permet de définir le type d'investisseur que vous êtes. Une fois votre profil établi, votre banque doit en tenir compte dans ses conseils en placements.

Un label de risque

En réponse à la crise financière, l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA) a élaboré un label de risque et en a défini les exigences techniques.?Ce label se présente sur le même modèle que l'étiquette énergétique des appareils électriques : cinq flèches allant de A (risque faible) à E (risque élevé) et passant du vert au rouge en fonction du risque, plus ou moins élevé, de ne pas récupérer le capital investi à la date d'échéance éventuelle. Du moins risqué au plus risqué, la FSMA a déterminé cinq classes de produits :

classe 1 : les produits financiers en euros qui bénéficient de la protection des dépôts organisée dans l'Espace économique européen (EEE) (compte d'épargne, compte à terme, assurance de la branche 21) et les obligations souveraines émises par un Etat membre de l'Espace économique européen.

classe 2 : les produits financiers en euros qui prévoient le remboursement de la mise après maximum 10 ans et qui sont émis par un débiteur solvable (par exemple, une obligation émise par une société notée investment grade)

classe 3 : les produits financiers en euros qui ne bénéficient pas de la protection du capital mais qui présentent une répartition des risques et une volatilité limitée, ainsi que les produits de la classe 2 ayant une durée supérieure à 10 ans ou prévoyant le remboursement d'au moins 90 % de la mise

classe 4 : les produits financiers qui ne sont pas spécifiquement repris dans les classes 1, 2, 3 ou 5, comme les actions, les obligations subordonnées ou libellées dans une monnaie étrangère

classe 5 : les produits dérivés et assimilés (par exemple, une option).

Ces nouvelles mesures ont été approuvées par un arrêté royal publié au Moniteur Belge du 12 juin 2014 et elles entreront en vigueur le 12 juin 2015. À partir de cette date, tous les produits d'épargne et d'investissement proposés aux clients de détail en Belgique devront être munis de ce label de risque. Le site Wikifin.be sera adapté pour informer au mieux le consommateur sur le fonctionnement de ce label de risque.

Source : Autorité des services et marchés financiers (FSMA), www.fsma.be,(02 220 52 11.)

Nos partenaires