Comment voyez-vous votre fin de carrière ?

28/05/13 à 13:30 - Mise à jour à 13:30

Delta Lloyd Life emmène le débat sur les pensions dans les rues de Bruxelles sur base de 10 affirmations.

Comment voyez-vous votre fin de carrière ?

Le débat sur les pensions fait rage. Toutes sortes d'instances s'adressent aux Belges qui travaillent (encore) avec cette question : comment voyez-vous votre pension ? Plus Magazine suit bien entendu de près la réforme des pensions et a mené un sondage auprès de quelque 2.500 personnes sur la manière dont ils envisagent leur fin de carrière. Travailler plus longtemps, peut-être, mais comment ? Quelles sont vos souhaits, vos revendications ? Les résultats à découvrir dans un prochain numéro.

Delta Lloyd veut aller à la rencontre de tout un chacun dans les rues bruxelloises. L'entreprise proposera 10 affirmations via deux écrans mobiles disposés dans des endroits très fréquentés de Bruxelles afin de recueillir les avis des passants. Mais ceux qui ne sont pas présents à Bruxelles peuvent aussi participer via les media sociaux (voir ci-après).

Travailler plus longtemps, oui, mais comment ?

Inutile de dire encore qu'il nous faudra travailler plus longtemps. Le premier volet de la réforme des pensions qui a démarré fin 2011 a prévu d'augmenter l'âge auquel nous pourrons effectivement prendre notre pension. L'âge légal de la pension reste encore 65 ans pour le moment, mais l'âge de la pension anticipée recule (à ne pas confondre avec la prépension rebaptisée chômage avec complément d'entreprise). Jusque fin 2012, celui qui avait déjà 60 ans pouvait encore prendre sa pension anticipativement moyennant 35 ans de carrière. Depuis le 1er janvier 2013, les conditions sont passée à 60,5 ans et 38 ans de carrière. Des mesures de transition ont toutefois été adoptées pour ceux qui approchaient les 60 ans fin 2012. En 2016, la pension anticipée ne sera plus possible qu'ç 62 ans et 40 ans de carrière.

Des stimuli fiscaux et autres sont là pour nous encourager à ne pas arrêter à 62 ans, mais au contraire à continuer à travailler jusque 65 ans (l'âge légal de la pension). Tout cela est bel et bien, mais comment y arrive-t-on ? Souhaitons-nous plus de flexibilité ? Un travail mieux adapté ? Une reconnaissance financière ?

Dix affirmations

En proposant 10 affirmations via des écrans mobiles, Delta Lloyd veut recueillir l'avis des (futurs) pensionnés.

L'action démarre le 27 mai et se poursuit jusqu'au 31 mai 2013. Les affirmations sont les suivantes :

1. Pensionné avant vos 65 ans ? Quelle chance !

2. Pensionné avant vos 65 ans ? Ce ne devrait pas être possible !

3. Je suis prêt à travailler jusqu'à mes 65 ans !

4. Seul un incitant financier pourrait me faire travailler plus longtemps.

5. J'attends ma pension avec impatience.

6. Chaque entreprise devrait avoir une politique pour les salariés âgés.

7. Je suis prêt à gagner moins en fin de carrière.

8. Il ne faut pas toucher à l'âge de la retraite.

9. L'âge de la retraite devrait s'adapter à l'espérance de vie.

10. Plus longtemps on travaille, plus élevée doit être la pension légale !

Comment participer ?

- Via twitter en utilisant le hashtag : #débatpension

- Via sms en envoyant " pension " et son avis au 3267.

- Via la page Facebook de Delta Lloyd Life : www.facebook.com//deltalloydbe.

Enquête nationale sur les pensions

A la fin des cinq jours, Delta Loyd Life choisira parmi les personnes concernées, des citoyens enthousiastes pour présenter, le mardi 4 juin, les résultats de l'enquête nationale sur les pensions. Plus Magazine sera bien évidemment présent et vous relayera l'information.

Réaction de notre ministre des Pensions

Le premier jour de l'action, la réaction du ministre des pensions, Alexander De Croo, a été sollicité. Annelore Van Herreweghe de Delta Loyd Life lui a demandé ce qu'il pensait de la première affirmation " Pensionné avant vos 65 ans ? Quelle chance ! ". Voici sa réponse : " Il y a alors beaucoup de chanceux dans notre pays ! Aujourd'hui, seuls 10% des travailleurs prennent leur pension à 65 ans . En moyenne, l'âge auquel on prend sa pension est de 59 ans. Il y a donc encore beaucoup de pain sur la planche. Mais si chacun voulait faire un effort pour travailler quelques années de plus, nous ferions une belle avancée dans la sécurisation de notre système de pensions pour les générations futures. "

Le ministre approuve sans réserve que l'on mène le débat " dans la rue ". " Les personnes qui ont travaillé durement toute leur vie ne devraient avoir à se demander si elles auront une pension correcte ou non. Il est important qu'elles sachent qu'elles-mêmes peuvent y contribuer sur plusieurs points. "

Nos partenaires