Chauffage d'appoint mobile: solution de mi-saison ?

07/11/17 à 14:18 - Mise à jour à 09/11/17 à 03:42

Le thermomètre descend dehors, mais pour certains, il ne fait pas encore assez froid pour démarrer le chauffage central. Alors, un chauffage d'appoint mobile, c'est économique ou pas ?

Chauffage d'appoint mobile: solution de mi-saison ?

© Getty Images/iStockphoto

S'il s'agit de donner un coup de chaleur ponctuel dans une pièce, le temps de sortir de son lit et de s'habiller ou de se déshabiller avant de rentrer dans sa douche, c'est plus intéressant d'utiliser un chauffage d'appoint plutôt que de faire tourner la chaudière pour toute la maison. Telle est la principale conclusion d'une étude menée par Test-Achats. Par contre, dès que le chauffage est nécessaire plus longtemps ou dans plusieurs pièces, il vaut mieux préférer le chauffage classique. Un radiateur électrique d'appoint revient cher à l'usage sur le long terme puisque l'électricité est trois à cinq fois plus chère que le gaz ou le mazout.

Quel radiateur d'appoint choisir ?

S'il est destiné à la salle de bains, choisissez absolument un modèle étanche aux éclaboussures, qu'il vaudra mieux fixer au mur. Sinon, l'énergie électrique est à préférer au pétrole et au butane pour des petits chauffages d'appoint, plus exposés à des risques d'incendie, d'explosion, sans parler du gaz de combustion qu'ils rejettent dans la pièce qu'ils chauffent. Les fumées de combustion contiennent en plus une quantité importante de vapeur d'eau importante. Attention donc à l'humidité qu'un tel radiateur peut provoquer dans une pièce.

Test-Achats met en garde face aux chauffages soi-disant "miracles" qui vous feraient économiser beaucoup d'argent grâce à un système "à infrarouge" ou "à faible inertie", qui peuvent faire économiser "tout au plus quelques pourcents" par rapport à un chauffage classique.

Nos partenaires