"Cessez de monopoliser la bande du milieu sur l'autoroute"

16/11/17 à 12:45 - Mise à jour à 12:43

C'est un des coups de gueule qui ressort d'une enquête de l'Institut VIAS (ex-IBSR) auprès des automobilistes belges à l'occasion de la journée de la sécurité routière.

"Cessez de monopoliser la bande du milieu sur l'autoroute"

© Belga

Que ce soit en Wallonie ou à Bruxelles, le comportement le plus irritant sur l'autoroute (pour plus d'une personne interrogée sur trois) est de rester sur la bande du milieu au lieu de se rabattre. A Namur, c'est même quasiment une personne sur deux qui s'en plaint. Ce comportement est asocial et peut provoquer un accident impliquant aussi sa propre personne. Le conducteur qui reste sur la bande du milieu, voire celle de gauche, incite certains automobilistes, excédés, à le dépasser par la droite, et le conducteur incivique pourrait lui-même provoquer une collision s'il décide de se rabattre au même moment. De plus, l'Institut VIAS rappelle que ne pas se rabattre peut vous coûter une amende de 55€.

Les clignotants, c'est pas pour les chiens

En agglomération, c'est la non utilisation des clignotants qui est le comportement sur la route le plus décrié par un Bruxellois/Wallon sur trois interrogés. Pourtant, ne pas faire usage de ses clignotants est considéré par le code de la route comme une infraction de premier degré. A ce titre, ce comportement incivique peut être sanctionné par une amende au tribunal de police allant de 55€ à 1.375€ et en cas de récidive après trois condamnations, vous risquez une déchéance du permis de conduire de 8 jours à 5 ans.

Nos partenaires