Cancer du pancréas: l'opération

07/03/14 à 15:12 - Mise à jour à 15:12

Ce cancer semble de plus en plus fréquent, mais les experts assurent que ce n'est pas le cas: ce sont les méthodes de diagnostic qui se sont affinées. L'opération, qui constitue le traitement le plus invasif, a fait récemment la une des médias lorsque Jean-Luc Dehaene est passé sur le billard.

Cancer du pancréas: l'opération

L'UZ Louvain demande qu'on désigne rapidement les hôpitaux qui serviront de centres de référence pour le traitement du cancer du pancréas.

" Il y a 10 ans déjà , les médecins spécialisés en chirurgie du pancréas ont demandé que les opérations ne se déroulent que dans des centres hospitaliers qui en pratiquent plus de 10 par an. " En 2014 ce critère n'est toujours pas respecté, " déplore l'Uz Louvain dans un communiqué.

Une opération, délicate et risquée, est la seule chance de guérison de cette forme de cancer. Environ 1 patient sur 10 décède au cours de l'opération, à la suite de complications. " Les centres qui pratiquent moins de 10 interventions par an enregistrent un taux de mortalité de 11 à 12 %. Les centres qui pratiquent plus de 10 opérations présentent, eux, un taux de mortalité inférieur à 6%, " constate l'UZ Louvain sur la base de statistiques belges et internationales. Ce centre hospitalier réalise lui-même une centaine d'opérations par an.

Il y a 15 jours, le centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) a publié un nouveau rapport qui affirme que le traitement de formes de cancers rares et complexes devraient être centralisé dans des centres de référence.

Nos partenaires