Bien assurer votre appartement

07/08/08 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Il est conseillé d'assurer le toit sur votre tête.

L'assurance incendie n'est pas obligatoire légalement, mais elle s'impose souvent de fait (parce que reprise dans le contrat de bail, de prêt...). Le propriétaire d'un appartement assure sa responsabilité vis-à-vis des autres copropriétaires. Il assure la valeur de reconstruction de l'immeuble. Le locataire doit rendre le bien dans l'état où il l'a reçu et s'assure en conséquence.

Les immeubles à appartements comptent des parties communes et des parties privées. Le mur extérieur d'un appartement est quasi toujours commun, surtout s'il s'agit d'un mur porteur. Les murs intérieurs sont privés. L'acte de copropriété reprend une description des parties communes.

L'assurance des parties communes

Les copropriétaires assurent toujours l'immeuble et les parties communes via une police commune dont ils se partagent les coûts. Cette police peut être souscrite "pour le compte du groupe" par un des copropriétaires désigné à cet effet ou par le syndic. La prime est répartie entre tous les copropriétaires.

L'assurance des parties privées

Chaque propriétaire assure son appartement et de préférence aussi son contenu. S'il le donne en location, il assure uniquement le bien et le locataire assure sa propre responsabilité civile. Assurer le mobilier est laissé à la libre appréciation du locataire, mais est recommandé.

Immeuble et mobilier

Tout comme pour les propriétaires d'une maison, on fait une différence, dans votre appartement, entre bâtiment et mobilier. L'assurance du mobilier est, comme l'assurance contre le vol, une option de votre assurance incendie.

Lorsqu'elles veulent estimer la valeur de leur mobilier, certaines personnes ne voient pas précisément ce qui en fait partie ou non. La règle est simple : tout ce qui est fixé aux murs et au sol (armoires de cuisine, radiateurs, carrelage,...) fait partie du bâtiment et est donc assuré via le propriétaire. Ce qui n'est pas fixé est assuré par le locataire.

La prime

La prime annuelle est étroitement liée à la valeur de l'immeuble et de son mobilier. Autres critères : la localisation, les matériaux utilisés, la surface, le nombre de chambres, le type de chauffage, de toiture et de sol,...

Bon à savoir Que vous n'occupiez pas votre appartement en permanence ne change rien à la prime. Mais vérifiez si certaines garanties ne sont pas annulées dans votre police en cas d'absence de longue durée. Ainsi, l'indemnisation d'un vol peut poser problème si vous êtes absent plus de 90 jours par an. Cela vaut la peine de prendre le temps de relire les conditions de votre police et d'en discuter avec votre assureur pour éviter toute mauvaise surprise.

Détecteur de fumée obligatoire ?
  • Ils sont obligatoires en Wallonie, que vous occupiez vous-même le bien ou que vous le donniez en location.
  • A Bruxelles, ils ne sont obligatoires qu'en cas de location.
  • En Flandre, ils ne sont pas encore obligatoires.

Nos partenaires