Augmentation des +60 au travail

27/07/11 à 00:00 - Mise à jour à 00:00

Les réductions de charges patronales accordées aux employeurs qui emploient des travailleurs plus âgés commencent à bien porter leurs fruits.

Dans beaucoup de secteurs d'activité, les barèmes salariaux sont établis en fonction de l'âge ou de l'ancienneté. Autrement dit, plus un travailleur est âgé, plus il coûte cher. C'était du moins une réflexion souvent entendue.

Le gouvernement encourage...

Pour encourager l'engagement de travailleurs plus âgés, le gouvernement fédéral a accordé, ces dernières années, des réductions de cotisations sociales de manière à réduire le coût salarial de ces travailleurs. Ainsi,

- à partir de 50 ans Les réductions augmentent parallèlement avec l'âge du travailleur. Si un employeur engage un travailleur de 50 ans au moins dont le salaire ne dépasse pas les 4.000 ? brut par mois, l'avantage reste modeste puisqu'il n'est que de 200 ? par an. Mais il augmente de manière significative avec l'âge : en effet, le recrutement d'un travailleur de 55 ans fait déjà bénéficier l'employeur d'une réduction de 1.200 ?/an et elle passe à 2.200 e pour un travailleur de 60 ans et à 3.000 ? pour un travailleur de 64 ans. Le travailleur engagé à temps partiel fait bénéficier son employeur d'une réduction calculée au pro rata de son horaire.

- à partir de 57 ans L'employeur bénéficie, sans aucune autre condition que l'âge du travailleur, d'une réduction de 1.600 ? par an

- pour un demandeur d'emploi Un travailleur de 45 ans au moins qui est demandeur d'emploi depuis 6 mois peut demander une carte Activa. S'il est engagé, son employeur a droit à une réduction des cotisations patronales pendant 5 ans. Le montant annuel de cette réduction dépend de la durée pendant laquelle le travailleur a été inscrit comme demandeur d'emploi. Il est toujours de 4.000 ? par an pendant la première année et peut rester de 4.000 ? pendant les cinq ans, mais il peut aussi baisser jusqu'à 1.600 ? par an dans certains cas. Si la personne était demandeuse d'emploi pendant 18 mois et bénéficiait d'indemnisations de chômage complètes, l'Onem lui verse un avantage mensuel de 500 ?... que l'employeur peut décompter du salaire net qu'il verse.

...les résultats s'engrangent

17% : c'est l'augmentation qu'a enregistré le nombre de travailleurs de +60 ans qui ont bénéficié des mesures de réductions des charges. C'est même la croissance la plus significative qui ait été enregistrée. De 28.237 au 3e trimestre 2008, ils sont passés à 33.052 deux ans plus tard.
La catégorie des +50 mérite aussi une mention spéciale avec ses ± 4% d'augmentation qui représentent plus de 10.000 nouveaux engagements.

D'une manière générale, le nombre de personnes engagées en bénéficiant de la diminution des charges patronales a augmenté de 6%, ce qui représente environ 15.000 personnes. Deux tiers de ces travailleurs habitant en Flandre, un quart en Wallonie et 8% à Bruxelles. Avec 282.300 travailleurs et 86 millions d'euros, la réduction des charges équivaut à 304 ? par trimestre et par travailleur.

Nos partenaires