10 questions sur le bonus-malus

20/09/17 à 21:00 - Mise à jour à 11/10/17 à 10:46
Du Plusmagazine du 21/09/17

Le conducteur qui ne provoque aucun sinistre ou peu reçoit des bons points (bonus) de son assureur auto tandis que le chauffeur imprudent est pénalisé (malus). À l'heure actuelle, les compagnies d'assurance sont libres de définir les facteurs déterminants.

Votre assurance auto obligatoire couvre les dégâts corporels et matériels causés à des tiers, à savoir les autres usagers de la route, vos passagers, la voirie... Si vous roulez toute une année sans provoquer d'accident, vous bénéficiez d'un bonus (bon point). En revanche, si vous causez un accident et provoquez des dégâts, vous serez pénalisé d'un malus (mauvais point), ce qui entraînera une baisse ou une augmentation de votre prime. Tel est le principe suivi par les assureurs auto belges depuis des décennies pour calculer la prime de responsabilité civile (RC). Jusqu'en 2004, les compagnies d'assurance en Belgique étaient obligées de respecter un système de bonus-malus uniforme mais depuis lors, elles sont libres de fixer leurs tarifs. Le système de bonus-malus est toujours en vigueur mais il n'existe plus de critères standards.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 2 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés de Plus Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles de Plusmagazine.be.

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos